Loading...
le symptôme est notre ami

le symptôme est notre ami

le symptôme est notre amis

Quand tu fais de la fièvre, tu augmentes ta température pour exploser les microbes.
Quand tu mouches et tousses, tu nettoies le champs de bataille.
Quand tu es faible, tu passes du mode « action » au mode « maintenance/protection/réparation ».
Quand tu transpires, tu gères la chaleur ou un tas de déchets à évacuer.
Quand t’as la courante, tu gères le besoin de dégager un poison ou une flore intestinale foireuse.
Quand tu perds tes cheveux, tu gères le manque de matières premières ou un toxique à éliminer.
Quand tu perds tes dents, tu gères l’excès d’acide dans le milieu buccal.
Quand tu vomis, tu gères un truc en trop dans l’estomac.
Quand tu convulses, tu gères un besoin d’évacuer la chaleur ou un toxique.
Quand tu tombes dans les pommes, tu gères les priorités vitales.
Quand tu t’énerves, tu gères l’excès de stress.
Quand tu déprimes, tu gères le manque de matières premières.
Quand ton cholestérol augmente, tu gères l’excès de besoin de cholestérol comme matière première de plein d’hormones et comme protecteur des vaisseaux sanguins.
Quand ton insuline augmente, tu gères l’excès de sucre.
Quand ta tension augmente, tu gères l’augmentation des besoins de sang dans le cerveau.
Quand ta tension baisse, tu gères le manque de minéraux.
Quand ta TSH monte, tu gères un manque de réaction de la thyroïde.
Quand ta t3 baisse, tu gères un manque d’énergie disponible.
Quand ça gratte, tu peux gérer un besoin d’activer la circulation.
Quand t’as froid, tu peux gérer un besoin de chaleur externe.
Quand t’as faim, tu peux gérer un besoin d’apporter des calories ou des nutriments.

Le corps humain est une merveille de technologie.

Il ne fait pas tout ce qu’on veut, juste ce qu’il peut faire avec ce qu’on lui donne…

un peu d ‘explication:

Il faut considérer le corps tout entier quand on s’occupe de n’importe quelle soi-disant « Maladie ».

Quoique les symptômes soient déplaisants, ils indiquent que l’élimination procède dans le corps. C’est une erreur colossale de chercher à les supprimer.

Voyons comment les symptômes apparaissent et comment chaque individu est responsable de leurs causes.

Le corps fonctionne avec de l’énergie nerveuse. Dans les circonstances ordinaires, le corps génère assez d’énergie par le repos et le sommeil pour accomplir efficacement ses activités fonctionnelles normales.
Toutefois, à cause des abus alimentaires malsains et des autres habitudes de la vie, l’énergie qui sort dépasse celle qui entre, à tel point qu’on devient énervé ce qui empêche le corps de poursuivre l’expulsion nécessaire des déchets du métabolisme. Alors, les toxines s’accumulent dans l’organisme.
Quand l’accumulation des déchets du métabolisme s’élève au dessus du notre niveau de tolérance nerveuse, le corps, pour se préserver, déclenche une élimination puissante pour l’abaisser, mobilisant toutes les ressources nerveuses du corps. Cette action implique divers symptômes que nous appelons «maladie». Les même symptômes aigus peuvent accompagner de très nombreux états.

Notre compte bancaire à découvert !
L’abaissement de nos énergies nerveuses est comme un avis de notre banque selon lequel notre compte est à découvert. Au lieu de déposer de l’argent sur le compte énergétique, nous accourons voir le médecin qui observe les symptômes mais ne les reconnaît pas comme étant un effort remédiant du corps. Alors il cherche à les combattre à l’aide d’antibiotiques antagonistes ou quelque autre procédure suppressive dangereuse et insensée. Or, cela augmente le niveau des toxines que la Nature dans sa sagesse suprême à cherchait à expulser.

Alors, la banque vous envoie un rappel selon quoi votre compte est à découvert. Mais quel que soit l’endroit que le corps a choisi comme porte de sortie, il est déterminé à se débarrasser des déchets d’une façon ou d’une autre.Les virus et les microbes.
Le bon sens nous enjoint de ne pas blâmer les microorganismes comme cause de nos maladies; mais de réaliser que la maladie existe tant qu’il y a une nécessité pour elle d’exister.
Tant que l’asthmatique continue à vivre de façon à engendrer des processus d’expulsion, l’asthme restera une tourmente et un effet de l’abus de l’organisme. Quand les causes sont écartées, l’asthme s’évanouira et si on adopte une vie saine, il n’y aura pas de nécessité pour qu’il revienne.
Tant que nous poursuivrons les causes de la grippe, nous accuserons le virus mythique. Tant que notre mode de vie est en violation avec les lois de la physiologie, nous devons accepter le fait que notre corps déclenche des crises périodiques pour abaisser le niveau des toxines (toxémie).
En outre, nous devons réaliser que quel que soit le nom donné à ces crises: rhume, grippe, amygdalite, hépatite, sida, herpès ou tout autre nom, c’est tout la même chose !

Il faut donc être sage pour arrêter le mode de vie malsain qui gaspille les énergies nerveuses nécessaires au bon fonctionnement de votre organisme, comme une machine bien huilée.
Que personne ne le sache pas, que les médecins non plus ne le savent pas, ce nettoyage est un mécanisme inné de la Nature pour maintenir l’auto préservation et la perpétuation de l’espèce.

Au cas où vous désobéissez aux lois de la nature et que vous permettez aux matières toxiques de s’accumuler. Soyez heureux si votre corps possède assez d’énergie nerveuse pour vous forcer à arrêter vos activités. Alors, il suspend intelligemment votre appétit et vous force à conserver l’énergie nécessaire pour balayer les toxines.
Mais si vous soumettez vos problèmes à un médecin, c’est votre décision. D’un autre côté, vous pourrez aussi douter qu’il ne faille pas s’ingérer dans le nettoyage curatif de la Nature.

Conclusion
Est-il raisonnable de couper les sacs poubelles des tumeurs, ce qui remet les toxines dans le courant sanguin, les cellules et les tissus ?
N’est-ce pas mieux de s’abstenir de toute nourriture durant une certaines période afin de donner au corps une chance d’absorber et d’excréter leurs contenus ?
En effet, par le processus de l’autolyse le corps est capable de digérer les tumeurs, les dépôts et les effusions, tout en utilisant les éléments alimentaires qu’ils contiennent pour nourrir les composants vitaux de l’organisme.

Le jeûne est notre ami dans plus d’une situation.

Au lieu de porter notre attention sur les symptômes, nous devrions nous concentrer sur les causes et le terrain.
info issus  du site de Cru2vie.

 

poste d’esthéticienne

poste d’esthéticienne

Un poste à pourvoir dans l’esthétique chez Vislavie .

Vous aimez l’esthétique , vous aimez faire du bien et du beau.

Votre but rendre la femme belle,  l’aider à libérer  sa vrai beauté naturelle , la beauté qui vient de l’intérieur.

Utiliser des produit naturels.

Vous avez une tendance naturelle au respect de l’environnement , de la nature, vous êtes sensible aux produits biologique.

Vous êtes attirée par les soins naturels, vous êtes sensible au fait que la nature nous a tout donné pour etre en bonne santé et pour notre beauté , et que la beauté extérieur ne peux venir que parce que l’intérieur est sains …

poste 1

vous connaissez les soins du visage

manucure

pédicure médicale

pose de gel et vernis permanent

 

poste 2

en plus de l’esthétique de base

Vous aimez les soins du corps , les massage de différents types, les soins énergétique , des bases sur la  réflexologie plantaire.

envoyez moi un cv a dnasso@vislavie .lu

ou contactez moi au 691 73 00 00

beaut vislaviepied vislavie  3 jpgsourcil 1

 

 

L’eau… la vie

L’eau… la vie

 L’ eau

= LA VIE

L’eau est indispensable à la vie

C’est l’élément le plus important de notre corps,

Changez votre eau, changez votre vie !

 

Depuis  de nombreuses années, nous portons un intérêt particulier à l’eau comme un élément indispensable à notre bonne santé.  Après différentes  tests et expériences,  nous avons enfin  découvert cette eau extraordinaire. Une eau vivante, ionisée et hydrogénée ( = eau de source pure et vivante)

L’importance de l’eau sur la prévention de notre santé.

Comment une eau alcaline va aider à lutter en permanence contre l’acidité.

Comment une eau hydrogénée agit contre le vieillissement cellulaire.

Si le sujet vous vous est sensible, nous aurons le plaisir de vous retrouver ce vendredi  18 novembre 17h30 à notre centre Vislavie au Luxembourg

TEL:00352 26 47 84 44 ou  691 73 00 00

Si le sujet vous intéresse, mais que vous n’êtes pas disponible, contactez nous.

 Quelques  informations sur les différentes eaux :

Eau du robinet
Des enquêtes récentes ont démontré que l’eau du robinet  était contaminées par plus de 140 produits chimiques qui n’étaient absolument pas réglementés par des normes de sécurité ! De plus des quantités de « produits hormonaux » s’y retrouvent et ne sont pas filtrés.  les décrets la qualifiant comme buvable dépend de personne non qualifiés.
A ces niveaux de contamination, le public n’a donc aucune confiance dans l’eau du robinet et pense qu’il est dangereux de boire de l’eau du robinet.
Les résidus des additifs alimentaires et agrochimiques contaminent sérieusement les liquides organiques.
80 % des nouveau – nés ont des allergies à cause des liquides organiques contaminés de leur mère.

Eau en bouteille

L’eau en bouteille n’est pas nécessairement plus saine que l’eau du robinet et elle coûte beaucoup plus chère !  Les minéraux ajoutés sont la seule différence entre ces eaux mais ils n’ont toutefois aucun avantage, bien au contraire car il ne sont pas assimilables et créent des dépôts dans le corps.
Les études ont démontré que 1/3 de l’eau en bouteille contenait des niveaux de contamination qui dépassaient les limites autorisées. Et il ne faut pas oublier le fait que l’eau en bouteille est généralement acidique et ne contient aucun antioxydant. Nous n’avons même pas abordé le désastre environnemental qu’engendrent la production et la mise au rebut des bouteilles en plastique et les produits chimique que diffuse le plastique et qui sont de puissant perturbateur hormonaux…

Eau d’osmose inverse

Il s’agit d’un processus de filtration pouvant se révéler efficace dans les régions ne bénéficiant pas d’eau traitée par la municipalité.
L’eau d’osmose inverse élimine les minéraux sains et naturels qui se trouvent dans l’eau minérale. Ces minéraux donnent non seulement un meilleur goût à l’eau mais ils ont une fonction vitale dans le corps humain. Lorsque ces minéraux sont éliminés, l’eau ne peut pas être saine. Ajoutez à cela les 7,6 ou 11,3 litres d’eau qui sont gaspillés par 3,78 litres d’eau purifiée qui est produite…

 

Faites votre propre eau potable pure, saine, alcaline, riche en minéraux, décontaminée et purgée de toute impureté, dans votre propre maison !

Avoir à portée de main une eau revenue à son état naturel avant que la Terre ne soit polluée.
Cela signifie aussi qu’elle aidera votre corps à retourner à son état originel comme lorsque vous étiez jeune –
Ceci inclut tous vos organes, y compris votre peau.
Une eau potable pure, saine, alcaline, riche en minéraux et purgée de ses impuretés.

L’électrolyse produit de l’hydrogène actif, créant par là une abondance d’électrons « additionnels ». Ces électrons additionnels donnent à l’eau potable des propriétés hautement anti oxydantes.  Un antioxydant si puissant que votre corps n’a plus besoin d’épuiser ses ressources en calcium (déminéralisation ostéoporose ect…) pour fournir des électrons aux radicaux libres.
Les avantages qu’apporte la réduction de l’acidité de notre corps sont depuis longtemps reconnus par la profession médicale, aux Etats Unis comme en France.

Comment ça marche?

L’eau réduite par électrolyse ou eau hydrogénée) part de l’eau du robinet. La machine Enagic® filtre le chlore et autres impuretés de l’eau, puis sépare l’hydrogène et l’oxygène par un processus connu sous le nom d’« électrolyse ». Ce procédé ajoute un électron à chaque atome d’hydrogène pour créer une nouvelle molécule appelée le gaz moléculaire dihydrogène. Lorsque ce gaz est ajouté à l’eau que vous buvez, il produit une eau  riche en antioxydants. Un oxydant est, par définition, un agent oxydant, tandis qu’un antioxydant est une substance qui ralentit ou empêche l’oxydation d’une autre matière. Dans le corps humain, les dégâts d’oxydation jouent un très grand rôle dans beaucoup de nos maladies modernes telles que le cancer, les maladies cardiaques et le diabète. Les antioxydants agissent pour contrer les radicaux libres (produits chimiques hautement réactifs) présents dans le corps susceptibles de blesser vos cellules et de provoquer des maladies.

Avec cette video voyez les effets de cette eau sur les intestins.

 Traitement des intestins
Il est largement reconnu dans la profession médicale que des intestins sains et propres sont l’une des conditions les plus importantes d’une bonne santé et que la grande majorité des maladies proviennent d’intestins sales et trop acides.

La consommation d’eau riche en hydrogène pendant 8 semaines a permis une augmentation de 39 % (p<0,05) du taux d’enzyme antioxydant superoxyde dismutase (SOD) et de 43 % (p<0,05) du taux de substances réactives à l’acide thiobarbiturique (TBARS) dans l’urine. De plus, les sujets ont présenté une hausse de 8 % de la quantité de lipoprotéines de haute densité (HDL) (bon cholestérol) et une baisse de 13 % du rapport cholestérol total/cholestérol HDL après 4 semaines. » 2 Qu’est-ce que cela signifie ? Selon cette étude, les personnes qui boivent de l’eau riche en hydrogène connaissent une hausse substantielle de leurs enzymes antioxydants et une baisse extrêmement importante de l’acidité dans leur urine. En outre, les participants ont connu une hausse significative du « bon cholestérol » HDL et une baisse concomitante de « mauvais cholestérol ». Cela fait des dizaines d’années que l’« eau réduite par électrolyse » (c-à-d. l’eau Kangen® ou eau hydrogénée) est utilisée dans les hôpitaux du Japon. Aujourd’hui, vous pouvez fabriquer chez vous la même eau potable pure, saine, alcaline, antioxydante, riche en minéraux et garantie non nocive.

 

Un appareil : plusieurs eaux  possibles , avec des PH différents

L’utilisation de l’eau alcaline et de l’eau acide, en usage externe et interne, est une thérapie reconnue par le Ministère de la Santé du Japon. Cette thérapie y a été reconnue comme traitement médical efficace depuis les années 60 et est utilisée dans plusieurs de leurs principaux hôpitaux.

L’eau forte | pH 11.0
L’eau forte Kangen est un atout pour l’hygiène de la vie quotidienne, grâce à son fort pouvoir détergent. Elle a des vertus dissolvantes et conductrices de la chaleur.
Cette eau ne doit pas être bue.
Préparation alimentaire
Préparez les légumes crus comme la ciboule, le bambou ou le wasabi avec l’eau forte, qui en réduira le goût trop fort. Élimination des produits chimiques agricoles.
Nettoyage
Cette eau se prête parfaitement au nettoyage de planches à découper ou de torchons, et permet d’éliminer les taches de graisse ou de salissures incrustées dans les tuyauteries.
Détachage
La force et la puissance absorbante de cette eau permettra de faire partir facilement les taches de café, de sauce ou d’huile. Elle se prête également au nettoyage de taches tenaces sur les cuvettes de toilettes.
Vaisselle
Le pH élevé de cette eau permet de réduire la quantité de produit vaisselle utilisé, et de faire ainsi des économies d’eau : vous n’aurez besoin que d’un tiers à un quart de la quantité d’eau habituelle pour rincer le produit.

Eau | pH 8,5-9,5
Avec un pH de 8,5-9,5 ce type d’eau est idéal pour la boisson ou la cuisine saine.
Elle travaille à la restauration de l’état alcalin de votre corps et ce faisant, améliore votre santé.
Boisson
Dès votre réveil, buvez entre 2 et 3 tasses d’eau lorsque vous levez le matin.  Elle reéquilibre les effets acidiques et alcalins des aliments.
Préparation culinaire
Nettoyez les légumes et le poisson. Faites d’abord bouillir les brocolis, oignons…  pour en accentuer le goût. Utilisez moins de condiments et de sel.
Café et thé
Vous serez agréablement surpris par la couleur, le goût et l’arôme de votre café ou de votre thé.
Vous pouvez également utiliser moins de café ou de thé puisque la capacité d’extraction de l’eau enrichit leur arôme naturel.
Soupes et ragoûts
Cette eau accentue la saveur des ingrédients ce qui les rend plus tendres et plus juteux. En conséquence, vous n’avez plus besoin d’assaisonner autant ni d’utiliser trop de sel ce qui peut être malsain.
Plantes
L’eau  prolonge la fraîcheur et la vie des plantes,  avec un niveau de pH de 9,0 elle peut également raviver des plantes en mauvaise santé. L’eau stimule la germination et améliore le développement des semis.

Eau neutre | pH 7.0
Non chlorée, elle ne sent pas la rouille et n’est pas trouble. L’eau neutre est une délicieuse eau à boire.
Alimentation des nourrissons
Utilisez l’eau de pH 7.0 pour préparer les repas des nourrissons.
Prise de médicaments
L’eau neutre est une eau délicieuse à boire et facilement absorbée par le corps. Utilisez-la lors de la prise de vos médicaments.
Eau acidique | pH 4.0 – 6.0
Cette eau légèrement acide est reconnue pour ses effets astringents.
Elle est parfaite pour les nettoyages en douceur et les soins de beauté.
Cette eau ne doit pas être bue.
Soins du visage
Les propriétés astringentes de l’eau acidique agissent efficacement pour tonifier et raffermir votre peau.
Humectez le visage puis laissez le sécher à l’air libre.
Cette eau fait également un excellent tonique après-rasage.
Soins capillaires
Utilisée à la place de votre après-shampooing, cette eau facilite le démêlage et donne aux cheveux une brillance éclatante.
Quand vous sortez, gardez-en sur vous dans un flacon brumisateur pour vous en vaporiser les cheveux et le visage.
Pour les animaux
Vaporisez le pelage de votre animal de compagnie avec cette eau avant de le brosser. Cela rendra son poil brillant et soyeux.
Polissage
Servez-vous en pour polir et faire briller miroirs, lunettes, vitres et objets en verre.
Nettoyage
Permet de faire disparaitre les salissures sur les parquets, les carreaux de céramique, etc., sans laisser de résidu collant.
Aliments surgelés
Au moment de mettre vos aliments au congélateur (y compris le poisson et les crevettes), vaporisez-les avec de l’eau acidique, afin qu’ils ne perdent pas leur saveur à la décongélation.

Eau à haute teneur acidique | pH 2,7
Cette eau a des propriétés désinfectantes. Utilisez l’eau à haute teneur acidique pour le nettoyage d’ustensiles de cuisine, plans de travail, etc., et pour garder les surfaces saines et propres.
Cette eau ne doit pas être bue.
Nettoyage et désinfection
Utilisez cette eau pour laver couteaux, planches à découper, torchons, etc., et pour nettoyez et désinfecter la cuisine et ses environs – lieux propices à la prolifération des bactéries.
L’eau fortement acide tue au contact toutes les maladies des plantes.
Un nettoyage préalable avec l’Eau à PH élevé® offrira un meilleur effet désinfectant.
Hygiène
Utilisez-la pour la désinfection des mains, de votre brosse à dents ou encore comme bain de bouche. Versez-en dans un flacon vaporisateur pour l’avoir à portée de main dans la salle de bains.
Usage commercial
Salons de beauté ou de coiffure, restaurants, lycées agricoles, crèches, boutiques d’animaux ou garderies tireront tous amplement profit de l’eau à haute teneur acidique.

Contactez nous pour de plus ample informations.

TEL:00352 26 47 84 44 ou  691 73 00 00

Vous pouvez aussi tester l’eau chez vous  plusieurs semaines pour vérifier les effets positifs.

 

 

Vos intestins sont-ils troués

Vos intestins sont-ils troués

Vos intestins sont-ils troués ??

Un nombre stupéfiant de maladies sont causées, à l’origine, par un problème de trous dans les intestins, et les gens ne s’en rendent pas compte !

Les médecins appellent ça le problème des intestins « hyperperméables » (« leaky gut syndrome » en anglais).

Migraine, douleurs articulaires, maladies auto-immunes, dépression, maladies cardiovasculaires, fatigue chronique : toutes ces maladies peuvent être déclenchées ou aggravées par des problèmes d’intestin.

Je vais vous parler des causes et des solutions.

Mais avant cela, un peu d’anatomie :
Notions essentielles à connaître sur vos intestins
Les cellules élémentaires des intestins sont appelées « entérocytes ». Entre chacune de ces cellules se trouve un espace appelé « jonction serrée ».

Comme leur nom l’indique, les jonctions serrées doivent être serrées. Elles sont là pour filtrer le contenu des intestins et ne permettre que le passage de l’eau, des nutriments, des électrolytes (potassium, magnésium…) dans le sang.

Mais les intestins sont autant là pour laisser passer les éléments nutritifs que pour nous protéger des substances dangereuses : particules de nourriture non digérées, bactéries intestinales, toxines, leur rôle est alors de faire barrage.

Malheureusement, comme toute mécanique complexe, la barrière intestinale peut se dérégler. Des petits « trous » peuvent se former dans vos intestins parce que les jonctions serrées se desserrent. Des molécules passent dans votre sang alors qu’elles n’ont rien à y faire.

À ce moment-là, c’est le début des ennuis. Car ce problème peut provoquer les maladies les plus variées, et les plus graves.
Comment l’hyperperméabilité intestinale provoque des maladies
Lorsque les jonctions serrées s’élargissent et forment de petits trous dans l’intestin, des protéines ou des bactéries passent dans le sang. Plusieurs mécanismes peuvent se déclencher, et provoquer des maladies :

Le premier de ces mécanismes est une réaction immunitaire. Le corps essaye d’attraper ces molécules et de les détruire pour les évacuer. Pour cela, il provoque une inflammation. Selon l’endroit où se trouvent les corps étrangers, l’inflammation peut se produire dans les articulations, le foie, les artères.

C’est alors que se déclenchent ou s’aggravent l’arthrose et les maladies coronaires (les artères qui irriguent le cœur).

Le second mécanisme est une maladie auto-immune.

Voici comment cela fonctionne : certaines protéines de nourriture ressemblent beaucoup aux protéines de nos organes. En essayant de les attaquer, notre système immunitaire attaque aussi les organes semblables.

Par exemple, il a été montré que des morceaux du gluten, une protéine du blé, ressemblent beaucoup aux protéines de notre glande thyroïde. Si vous avez l’intestin hyper-perméable et que du gluten passe dans votre sang, votre système immunitaire va réagir en attaquant le gluten… et en attaquant votre glande thyroïde.

C’est pourquoi la maladie de Hashimoto, qui est une hypothyroïdie provoquée par la destruction de la glande thyroïde, est fortement corrélée avec la consommation de gluten. Inversement, les personnes souffrant de cette maladie connaissent souvent une rémission quand elles se mettent au régime sans gluten.
Autres maladies associées à l’hyperperméabilité intestinale
D’autres maladies graves sont associées aux intestins hyperperméables : le diabète de type 1, le syndrome du côlon irritable, la maladie cœliaque, la sclérose en plaques, l’asthme.

L’insuffisance cardiaque est liée à la présence de bactéries et de toxines intestinales dans le sang. Une étude a montré que les personnes souffrant d’insuffisance cardiaque ont 35 % de perméabilité intestinale en plus.

L’intestin hyperperméable peut aussi déclencher de l’acné, des démangeaisons, de la couperose, des maux d’estomac, des maux de tête et de la fatigue.
Les causes des trous dans l’intestin
Les maladies citées ci-dessus, et qui sont potentiellement liées à un problème de perméabilité des intestins, font partie des maladies « émergentes » dont la fréquence a beaucoup augmenté ces dernières décennies.

Et en effet, le mode de vie et l’alimentation moderne sont directement responsables de ces problèmes d’intestins « troués ».

Les principaux coupables sont :
Les blés modernes et la farine blanche hautement raffinée 
Les protéines du lait de vache
Les pommes de terre et les aliments épicés (piment, poivre)
L’alcool 
Les médicaments comme les anti-inflammatoires non-stéroïdiens (ibuprofène et aspirine) et les antibiotiques 
Le stress, aigu ou chronique
Le gluten favorise la production de zonuline, une hormone qui augmente la perméabilité intestinale.
La protéine du lait, appelée caséine, est irritante pour l’intestin et accroît la perméabilité intestinale.

Le sucre et les glucides raffinés peuvent augmenter la perméabilité intestinale en augmentant la résistance à l’insuline des cellules des intestins. Une cellule résistante à l’insuline n’absorbe plus tout le sucre dont elle a besoin pour fonctionner. Elle souffre et finit par mourir, ce qui provoque des trous dans la paroi intestinale.
(la suite ci-dessous)
Le Roundup (glyphosate) pourrait être une autre cause de perméabilité intestinale. Il agirait comme un antibiotique, tuant les bactéries dans l’intestin et provoquant une « dysbiose » (perturbation de l’équilibre de la flore intestinale). Mal protégée par les bactéries, la barrière intestinale serait davantage soumise aux agressions, provoquant un élargissement des jonctions serrées.
Que faire ?

La première chose à faire est de prendre conscience du problème. Ecoutez les signaux que vous envoie votre corps. Si vous remarquez des symptômes provoqués par vos repas, vous avez presque certainement un problème intestinal.

Si vous avez une maladie auto-immune ou un des problèmes de santé mentionnés dans cet article, vous pouvez envisager des mesures pour restaurer l’intégrité de votre barrière intestinale.
Arrêtez le blé, les pommes de terre, les épices qui brûlent.
Réduisez votre niveau de stress, si nécessaire en changeant de métier ou en déménageant.
Réduisez ou éliminez votre consommation de sucre et d’alcool.
Arrêtez les médicaments antidouleur.
Mangez des aliments bio qui n’ont jamais été en contact avec le Roundup.

Prenez un complément alimentaire de glutamine, un acide aminé essentiel, qui entre dans la composition des entérocytes (les cellules de l’intestin), et accélère la régénération.  du collagène marin.
Mangez des aliments fermentés : choucroute, kéfir, cornichons. Ce sont de gros pourvoyeurs de probiotiques, des bactéries qui vont venir renouveler et renforcer votre flore intestinale.
Vous pouvez faire encore plus avec de bons probiotiques sous forme de compléments alimentaires : prendre les souches Saccharomyces boulardii, Lactobacillus caseii Var GG. Il a été montré qu’elles sont efficaces dans le traitement de la diarrhée ; de plus, des données expérimentales suggèrent qu’elles stimulent les sécrétions d’un composant immunologique essentiel de la barrière intestinale, les SIgA [1].
Prenez également un complexe de vitamines B, de la vitamine D et du zinc en complément alimentaire.
Pour aller plus loin sur le problème des intestins « troués », je vous recommande la page suivante, sur le site de la Fondation pour la médecine intégrative. Attention, c’est en anglais : http://www.mdheal.org/leakygut.htm
Mais c’est le compte-rendu le plus complet que je connaisse. L’accès est gratuit.

En espérant que cela pourra vous aider
lettre de

Jean-Marc Dupuis

Vous trouverez chez nous les compléments alimentaire utiles pour votre intestin

psyllium

 zéolithe

arginine

 L glutamine

collagène marin

kéfir ( graines et gelules)

ferment lactiques

 

Bain de bouche :  ganduch

Bain de bouche : ganduch

Le bain de bouche à l’huile

Le bain de bouche à l’huile (gandush) est une hygiène buccale très simple et très ancienne. Il a aussi de nombreux effets bénéfiques sur la santé en général.

Toutes les anciennes traditions médicales sont d’accord sur le fait qu’il vaut mieux prévenir que guérir. En Ayurvéda le gandush joue un rôle très important. Il est non seulement pratiqué en Inde depuis très longtemps mais aussi dans d’autres cultures. Il n’est pas seulement précieux pour la bouche et les dents, mais aussi pour l’ensemble du corps.

En médecine naturelle il est dit que le bain de bouche à l’huile désintoxique le corps tout entier par l’entremise des muqueuses buccales, ceci de multiples façons. L’huile de sésame en particulier a des effets anti-bactériens, anti-viraux et fongicide. Elle nous débarrasse non seulement des bactéries nuisibles mais aussi de leurs déchets. La cavité buccale n’est pas seulement désintoxiquée, les muqueuses deviennent aussi plus souples et sont immunisées contre les agents pathogènes.

Le bain de bouche a également des effets positifs sur le corps, l’esprit et l’âme.

Notre système de désintoxication a aussi besoin d’être soutenu, car les aliments pas toujours très sains, le stress et la pollution surchargent quotidiennement notre corps.

Beaucoup de maladies ont leur origine dans l’accumulation de toxines.

Tout ce dont le corps ne peut pas se débarrasser se stocke dans les tissus graisseux et conjonctifs, plus tard aussi dans les muscles, tendons et articulations.

Cette «poubelle» représente un grand risque pour la santé. Elle peut s’exprimer par des désordres digestifs, de l’intolérance à certains aliments, elle peut affaiblir le système immunitaire et diminuer la vitalité. Dans la Charaka-Samhita il est dit: «Les bains de bouche à l’huile renforcent les os de la mâchoire et la voix, épanouissent le visage, donnent davantage de goût aux aliments … les dents n’obtiennent pas de caries et sont enracinées solidement. Il n’y a ni douleurs dentaires ni sensibilité, les dents peuvent mâcher les nourritures les plus dures.»

La bonne méthode:
Le meilleur moment pour le gandush est le matin au réveil, car durant la nuit des bactéries, des toxines et des agents pathogènes se sont accumulés dans la bouche. L’huile de sésame devrait être au préalable mûrie (chauffée brièvement à 108° C la 1ère fois) comme c’est le cas pour les massages. De nombreux fournisseurs de produits ayurvédiques proposent aussi des huiles spéciales prêtes à l’emploi.

Gargarisez-vous la bouche tout d’abord pendant 1 minute avec de l’eau chaude.

Prenez ensuite une cuillère à soupe d’huile de sésame et gargarisez-vous pendant 2 à 3 minutes (chauffez avant l’huile au bain-marie à la température du corps). Aspirez l’huile vigoureusement a travers les interstices des dents. Si vous voulez vous gargarisez plus longtemps, reprenez de l’huile fraîche. En effet celle-ci accumule les toxines des muqueuses qui pourraient alors se rediffuser.

Penchez la tête en avant sur le lavabo. Elle ne devrait pas être inclinée en arrière car l’on pourrait avaler de l’huile, ce qui est si possible à éviter. Au mieux on recrache l’huile dans une petite poubelle, car à la longue elle pourrait boucher le lavabo.

Ensuite on se rince la bouche à fond avec de l’eau chaude et on se nettoie les dents comme d’accoutumée. Finalement on se nettoie délicatement la langue avec un gratte-langue.

Il y a différentes sortes d’huiles indiquées pour le bain de bouche. Par exemple les huiles de tournesol, d’olive, de sésame (cette dernière donne les meilleurs effets désintoxiquants). Elles devraient être si possible de culture biologique et pressées à froid, de sorte qu’elles conservent leurs précieux ingrédients. Il existe aussi dans le commerce des huiles buccales qui contiennent des plantes et des huiles essentielles comme la sauge, le thym. Les bouteilles ouvertes devraient utilisées dans les 3 mois.

L’huile de sésame contient une bonne combinaison d’acides gras, excellents pour la santé, ainsi que beaucoup de substances minérales, d’oligo-éléments et de lécithine. Elle joue un rôle important durant les traitements ayurvédiques, car elle renforce les fonctions cardiaques, a un effet positif sur le cholestérol, renforce les os et les dents, est idéale en cas de peau sèche et pellicules. Pour le bain de bouche on peut aussi prendre de l’huile de tournesol ou d’olive, mais on doit se gargariser plus longtemps pour se désintoxiquer. Leurs effets anti-inflammatoires sur les gencives ont été prouvés scientifiquement à la clinique dentaire de Kiel. (Source: Thomas Zahorsky, Dentiste)

Quelle est la différence entre un jus extrait lentement et un jus centrifugé?

Quelle est la différence entre un jus extrait lentement et un jus centrifugé?

Tout le monde boit des jus .. oui  mais que boit on exactement?
Sans parler des jus de fruits ou de légumes achetés dans le commerce , car il sont pasteurisés et de ce fait ils perdent une partie des nutriments , surtout la valeur enzymatique.

Les jus de fruits extraits avec ce procédé d’extraction à froid et à une vitesse lente (33 / 80 tours mn ) gardent intacte leur propriétés nutritives, les enzymes et les minéraux, et de plus vous pouvez les conserver 24 heures au frais !

Comment boire et optimiser son jus

Une centrifugeuse casse les enzymes, par le fait que ce type d appareil  tourne à très haute vitesse  casse les molécules des nutriments et génère aussi un champs électrique qui modifie la valeur électrique de l’aliment, les nutriments ne sont plus assimilables.

Pour faire face à n’importe quel problème de santé l’organisme a besoin de se régénérer, pour celà la partie la plus importante du corps est l’appareil digestif. Il faut que celui ci fonctionne parfaitement pour permettre d’absorber les substance ultimes de la transformation et qu’en même temps toutes les toxines et les déchets  et poisons soient  obligatoirement éliminés.  C’est le foie qui joue ce rôle. Une hygiène de vie adaptée et une cure du jus aident vraiment le corps à se  nettoyer et donc à se régénérer !
il n y a pas de régénération sans nettoyage des toxines !

Alors apportez des jus dans votre vie pour retrouver ou garder une belle santé !

Savoir plus sur les jus qui guérissent

choisissez parmi ces extracteurs:

 le jazz max

le grand Carbel

le mini Carbel

 

 

Bain  de bouche : faire Gandouch

Bain de bouche : faire Gandouch

Après le nettoyage de la langue,  FAIRE GANDOUCH
Littéralement, mélanger une cuillère à soupe d’huile de sésame, de tournesol ou de noix de coco avec la salive dans la bouche pendant 15 à 20 min, faire passer l’huile entre les dents et dans toute la bouche. N’avaler pas le mélange d’huile et de salive (quantités  de toxines )
Ce mélange liquide craché doit être aussi blanc que du lait ; s’il est jaunâtre, c’est un signe que le mélange à l’intérieur de la bouche a été de trop courte durée. En mélangeant l’huile avec la salive dans la bouche, La microflore n’est pas détruite et l’organisme est protégé. Ceci aurait des conséquences positive sur la durée de vie. Ce rinçage à l’huile sera effectué de préférence le matin avant le déjeuner, l’estomac vide.
Après le crachat du liquide, l’intérieur de la bouche doit être rincé à fond et plusieurs fois avec de l’eau, et les dents doivent être lavées avec la brosse à dents.
Cette huile opère un massage intérieur de la bouche ; les mâchoires se détendent et cela fait comme un mini-massage qui aide à équilibrer le liquide céphalo-rachidien. FAIRE GANDOUCH élimine les douleurs des mâchoires ou grincements de dents.
Les textes ayurvédiques disent que la pratique de Gandouch « embellit les lèvres, renforce les dents, assainit les gencives. Augmente l’énergie du corps, la pureté de la parole. Elle rend le visage plus harmonieux et beau. »
Drosana
gratte langue..?

gratte langue..?

Nettoyer la langue avec un gratte langue.
Tout comme la plante des pieds, la langue contient de nombreux points réflexes des différentes parties du corps. Racler la langue avec un gratte langue en argent, en cuivre, en acier oxydable ou à défaut une cuillère. Le gratte langue fait un massage doux et efficace en deux ou trois passages. Le sens du goût se raffine avec cette pratique.
Bienfaits du gratte langue :  Élimine les dépôts et mucosités de la gorge et de la langue ; Active les enzymes digestives.
La nuit, le corps effectue le grand nettoyage, la langue se charge de toxines digestives. Pour favoriser un bon sommeil, le repas du soir doit être léger, pris au moins 3 ou 4 heures avant le coucher. La nourriture doit être simple et facile à digérer.
Si la langue est très rouge, il y a un excès de pitta (feu).
Si le dépôt est blanc et épais, il y a la présence de ama (toxines) dans le système digestif, souvent du à un excès de kapha (produits laitiers, viande grasse..). voir  de la candidose
Si le dépôt est blanc-jaunâtre, présence de ama mais de type pitta.
Si le dépôt est plutôt grisâtre et sec, il y a un excès de vata (vent et air).
Si l’enduit est léger c’est normal.
Après le nettoyage de la langue,  FAIRE GANDOUCH
Littéralement, mélanger une cuillère à soupe d’huile de sésame, de tournesol ou de noix de coco avec la salive dans la bouche pendant 15 à 20 min. Bien faire passer l’huile entre les dents et dans toute la bouche. N’avaler pas le mélange d’huile et de salive (quantités importantes de bactéries et toxines). Ce mélange liquide craché doit être aussi blanc que du lait ; s’il est jaunâtre, c’est un signe que le mélange à l’intérieur de la bouche a été de trop courte durée. En mélangeant l’huile avec la salive dans la bouche, La microflore n’est pas détruite et l’organisme est protégé. Ceci aurait des conséquences positive sur la durée de vie. Ce rinçage à l’huile sera effectué de préférence le matin avant le déjeuner, l’estomac vide.
Après le crachat du liquide, l’intérieur de la bouche doit être rincé à fond et plusieurs fois avec de l’eau, et les dents doivent être lavées avec la brosse à dents.
Cette huile opère un massage intérieur de la bouche ; les mâchoires se détendent et cela fait comme un mini-massage qui aide à équilibrer le liquide céphalo-rachidien. FAIRE GANDOUCH élimine les douleurs des mâchoires ou grincements de dents.
Tout savoir sur les jus vivants

Tout savoir sur les jus vivants

les JUS avec un EXTRACTEUR à JUS

Jazz max

Extraction lente 65 à 80 T /mn.

(Idéal pour la Cure Gerson)

Préserve intact et Pré digère les nutriments vitaux des végétaux frais : enzymes, micro nutriments, vitamines, qui deviennent 100% bio disponible

Désacidifiant, détoxicant, antioxidant, reminéralisant et revitalisant,

Les jus sont des micro nutriment riches en minéraux alcalinisants, vitamines et enzymes et vont permettre de retrouver l’équilibre acidose basique.
Les fruits et les légumes sont tres riches en micro nutriments

Les végétaux frais sont naturellement riches en vitamines, minéraux, oligo-éléments, enzymes, oxygène et phytonutriments (chlorophylle, caroténoïdes…). Certains contiennent également tout le spectre des acides aminés essentiels (jeunes pousses de blé et de tournesol, plantain…) excellente sources de protéines. Tous ces nutriments sont cependant très sensibles à la chaleur et pour en bénéficier au maximum, il est préférable de les consommer crus. Mais sous cette forme, les fibres, n’ont pas été attendries par la cuisson et le corps va devoir être capable d’extraire les nutriments de la véritable prison cellulosique dans laquelle ils sont enfermés. Il est donc impératif de les mastiquer très soigneusement et même en s’y appliquant, on estime que l’on ne peut assimiler qu’environ 60% des nutriments des légumes crus, et si bien sur les fonctions digestives et intestinales sont optimales.

Pour améliorer ce « rendement », il suffit de donner un coup de pouce au corps en retirant les fibres – on obtient des jus dont l’assimilation sera proche de 100%-

Sans fibres et filtrés, ce jus constitue une véritable eau vivante. Son action va être immédiate car que le corps va pouvoir le traiter comme un liquide pur et l’assimiler directement et complètement. Ainsi, sans avoir mis en marche le système disgetif, les jus vont entreprendre leur tâche de nettoyage et de révitalisation beaucoup plus rapidement que les aliments entiers, tout en économisant l’énergie utilisée normalement pour leur digestion. La quantité de nutriments apportée est également plus importante compte tenu du nombre de légumes utilisés pour obtenir un verre de jus. A savoir que pour digérer les fibres d’un aliment, l’organisme va utiliser jusqu’à 80% de sa valeur nutritionnelle !

Respectueux des intestins sensibles, ils permettent à chacun de bénéficier des vertus des crudités sans souffrir de leurs inconvénients. Certains (carottes, pomme de terre en petite quantité, ou choux) sont même bien connus pour leurs propriétés cicatrisantes des muqueuses ulcérées. Il a le mérite d’aider les muqueuses digestives à se reconstruire régulièrement, ce qui le rend intéressant et très utile en cas de colites, de gastrites et d’inflammations générales , intestins irrités comme les gens qui ont des rectocolites ou simplement des inflammations intestinales (c’est le cas d’un grand nombre d’entre nous).Consommer les légumes sous forme de jus au départ va permettre de restaurer la muqueuse intestinale, de la désenflammer doucement et d’améliorer l’assimilation.

Super alcalinisants et reminéralisants,

les jus de légumes sont parmi les meilleurs correcteurs des terrains acidifiés. La plupart des légumes figurent en effet en tête de liste des aliments alcalinisants ; mais même quand on en consomme beaucoup, l’acidose peut s’installer ou perdurer si le corps, par insuffisance de mastication ou faiblesse digestive ou intestin encombré (glu-ten, lait ect…) ne parvient pas à suffisamment à les assimiler. Les jus de légumes permettent de contourner ce problème et de recharger très rapidement les réserves alcalines (minérales) du corps. Attention certains légumes (tomate, oseille, cresson…) sont acides et doivent être consommés avec modération, voire évités si vous êtes très acidifiés.

Détoxicants et revitalisants,

les jus permettent de réaliser un profond drainage, particulièrement bienvenu au printemps, tout en apportant aux cellules une abondance d’éléments vitaux nécessaires à leur reconstitution permanente. Ils participent activement au retour à la vitalité mise à mal par une alimentation dénaturée.

Antioxydants,

ils protègent le corps des pollutions et des multiples stress oxydatifs de la vie moderne.

Quelle quantité consommer ?

Dans le cadre de l’alimentation quotidienne, il est conseillé, pour obtenir des effets notables, de boire au moins deux verres par jour, c’est-à-dire environ 500 ml. Cette quantité peut être largement augmentée selon l’effet recherché et les jus choisis. On peut faire des jeûns de jus .
Même si vous ne prenez qu’un verre, comme apéritif le soir par exemple, les jus de légumes frais sont intéressants,car si le reste de votre alimentation n’est pas « parfaite», ils permettent de neutraliser les acides et de rééquilibrer de manière très naturelle des modes de vie stressants et oxydatifs.

Derniers conseils pour la route

Un jus c’est avant tout un objectif thérapeutique, c’est la voie royale pour remettre en état une personne dont l’organisme est fatigué, dont les intestins sont irrités, dont les organes sont épuisés.
Les jus doivent toujours être consommés sur un estomac vide, 15 à 30 minutes avant de manger, sans quoi ils se mélangeront à la nourriture solide et ne seront plus aussi bien assimilés. (surtout dans un but thérapeutique)
Enfin, il est important de prendre le temps de « mastiquer » les jus de légumes autant pour les digérer parfaitement que pour bénéficier pleinement de leur puissance vibratoire subtile.(assimilation par micro capillarite bucale)

Commencez à faire vos jus avec des légumes que vous consommez habituellement. Le goût doit vous être agréable, sans provoquer de nausée ( trop de toxine liberées d’un coup ) ou d’aigreur : idem trop d’acidose dans le corps qui est liberée par l’acalinité des jus , dans ce cas veuillez à ajouter à chaque jus 1/2 pomme de terre crue .

Il est très important d’écouter votre corps lorsque vous faites des jus. Buvez un verre au petit-déjeuner, et veillez à ne ressentir aucun malaise durant toute la matinée.

Recette jus : détox de printemps
– 1/2 concombre
– 1 branche de céleri
– 1/2 fenouil
– 1 poignée de pissenlit
– 1 morceau de gingembre frais
– 1 ou 2 branches de menthe fraîche Recette jus : spécial anti-oxydant
– 1/2 concombre
– 1 courgette
– 1 carotte
– 1 poivron rouge
– 1 poignée de jeunes pousses de brocoli
– 1 morceau de curcuma frais
– ¼ de citron

Recette jus amincissant- 6 Oranges- 3 pommes- 100 g d’épinard
– 1 cm de curcuma frais

– 1 cm de gingembre

– un peu de persil

 

Recette du jus Breuss- 300 g de bettrave rouge- 100g de carotte- 100 g de celeri rave – 15 g de pomme de terre- 10 g de radis noir

 

Vous pouvez presque systématiquement ajouter un morceau de gingembre et un peu de citron , cela optimise la conservation et l’assimilation des jus.

Apporter chaque jour un jus avant le repas aide à une meilleure digestion et assimilation .

Bonne régénération!

L’équilibre acido-basique

L’équilibre acido-basique

… ou homéostasie du pH est une grande fonction du corps humain qui vise à réguler le pH de celui-ci. Le pH plasmatique varie normalement de 7,38 à 7,42. On parle d’acidose en cas de diminution du pH et d’alcalose en cas d’augmentation de celui-ci. Un pH plasmatique inférieur à 7 ou supérieur à 7,8 est incompatible avec la vie. La régulation du pH fait appel à de nombreux systèmes (la fonction respiratoire, le rein, les protéines, etc).

L’acidose légère peut causer des problèmes tels que: Gain de poids, obésité et diabète , Inflammation aux articulations, arthrite , maladies de la vessie, pierres aux reins, Maladies cardiovasculaires , Immunodéficience, Cancer, maladies chroniques , Ostéoporose , Problèmes hormonaux , Vieillissement prématuré , Dégâts dûs aux radicaux libres , Baisse d’énergie et fatigue chronique , Digestion et système d’élimination au ralenti, Prolifération fongique et de levures…

 Qu’est-ce qui nous rend acide?

CE QUE NOUS MANGEONS incluant la viande, le poulet, les produits laitiers, les produits céréaliers, les aliments raffinés et transformés, la malbouffe

CE QUE NOUS BUVONS, incluant le café, les boissons gazeuses, l’alcool, plusieurs types d’eau (distillée, embouteillée)

CE QUE NOUS PENSONS, incluant le stress, les soucis, l’anxiété et les pensées négatives

LA POLLUTION ET LES TOXINES, qui sont omniprésentes dans le monde dans lequel nous vivons

L’ACTIVITÉ PHYSIQUE INTENSE, qui produit de l’acide lactique

LA DÉSHYDRATATION, qui ralentit la capacité de l’organisme à se nettoyer par les reins

L’USAGE DU TABAC ET DE DROGUES

L’alcalin neutralise l’acidité

Comprendre l’équilibre acido-basique

Le corps humain est conçu pour maintenir un équilibre pH très délicat dans ses liquides, ses tissus et ses systèmes. Cependant, vu que la plupart des réactions biochimiques essentielles à la vie se déroulent dans un environnement aqueux, c’est le plasma sanguin et les liquides interstitiels entourant les cellules qui sont les plus sensibles au déséquilibre acide-alcalin.

Lorsque ces liquides sont maintenus à un niveau de pH entre 7.35 à 7.45, notre système immunitaire opère sous des conditions optimales et il est capable de combattre des maladies et des infections

Par contre, l’hyperacidification de l’organisme est un état dangereux qui affaiblit les systèmes de notre corps et peut créer un environnement interne propice à la maladie et peut même causer à la mort.

Heureusement, notre corps dispose de plusieurs mécanismes d’auto-régulation, appelés également systèmes homéostatiques, qui nous protègent des fluctuations des niveaux de pH dans notre sang.

L’un des mécanismes de contrôle du pH du corps est le système de tampon acide-base. Les solutions tampons sont des substances capables de stabiliser le pH en solution aqueuse. Les solutions tampons alcalines (base) sont relâchées dans la circulation sanguine lorsque le sang devient trop acide et inversement, les solutions tampons acides entrent en jeu lorsque le pH du sang devient trop alcalin.

Malheureusement, notre régime alimentaire occidental (pas assez de mineraux bio disponibles, d’aliment frais vivant ) et notre style de vie ajoutent un fardeau acide supplémentaire sur notre corps et le système de solutions tampon du sang ne peut pas toujours suivre. Cela conduit à une acidification progressive de notre sang et notre corps se tournera alors vers d’autres mécanismes pour tenter de se protéger. Toutefois, ces mécanismes de rechange peuvent parfois déclencher d’autres types de problèmes et peuvent conduire à un gain de poids, à un vieillissement prématuré et à l’apparition de plusieurs maladies.

Accumulation de déchets métaboliques

Toutes les cellules vivantes dans notre corps produisent des déchets métaboliques. Les nutriments provenant de la nourriture sont distribués à chaque cellule et sont brûlés avec de l’oxygène pour produire de l’énergie afin que nous puissions vivre. Les nutriments brûlés sont des déchets métaboliques. Ces déchets métaboliques, qui sont surtout acides, sont renvoyés de notre corps par nos diverses voies d’élimination. Cela explique pourquoi l’urine et la transpiration sont acides.

Toutefois, le problème c’est que si notre environnement interne n’est pas maintenu dans un état d’équilibre de pH, la capacité de notre corps à éliminer les déchets métaboliques ralentit. Afin de se protéger, le corps convertit les déchets acides en déchets solides et les emmagasine dans des parties moins critiques du corps. L’accumulation de déchets métaboliques peut apporter plusieurs problèmes de santé incluant un excès de poids, des artères bouchées, de l’arthrite, des pierres aux reins et diverses autres maladies chroniques.

Diminution du calcium

Le calcium est un minéral essentiel à notre santé. Il est non seulement important pour la densité osseuse, mais il joue aussi un rôle important dans la régulation de la pression artérielle, des fonctions nerveuses et de la coagulation sanguine. Lorsque le sang commence à devenir trop acide et que la réserve de solution tampon alcalin dans le sang est insuffisante pour neutraliser cette acidité, le sang cherchera par d’autres moyens d’atteindre l’équilibre du pH. Puisque le calcium est un minéral très alcalinisant, le corps commencera alors à aller puiser le calcium présent dans les os et les dents dans le but d’équilibrer le niveau de pH du sang. Avec l’augmentation de l’acidité de l’organisme, le calcium est de plus en plus retiré des os. Si rien n’est fait sur une longue période de temps, cette situation peut conduire à une perte de densité osseuse qui mène à l’ostéoporose.

Empilement des cellules sanguines et formation de rouleaux

Les globules rouges fournissent l’oxygène, les acides aminés, les électrolytes et les vitamines aux cellules et aux tissus de notre corps et recueillent le dioxyde de carbone et les toxines afin de les éliminer. Les globules rouges sains sont entourés d’une charge négative de sorte qu’ils sont constamment repoussés les uns des autres lors de leur déplacement dans le système circulatoire. Cela leur permet de relâcher efficacement les nutriments et d’absorber les déchets métaboliques. Toutefois, lorsque le sang devient plus acide, les globules rouges perdent leur charge négative et commencent à s’agglomérer, un processus appelé «formation de rouleaux». Lorsque cela se produit, la surface d’échange des globules rouges est réduite et le taux de transfert du sang ralentit. Donc, la capacité du corps à se régénérer est compromise

Nutrition et métabolisme

Notre nutrition et les acides ou bases formés dans le métabolisme à partir des substances nutritives apportées ont une influence déterminante sur l’équilibre acido-basique. Mais même lorsque nous respirons ou exerçons une activité physique, des acides se manifestent en permanence dans les cellules sous forme de déchets de la production énergétique.

Organes excréteurs rein et poumon

Les plus importants organes dans la régulation de l’équilibre acido-basique sont le rein et le poumon. Le rein est l’unique organe qui est à même de produire une excrétion nette d’acide, pouvant donc éliminer efficacement l’acide du corps. Le poumon participe aussi à la régulation de l’équilibre acido-basique par la respiration. Ainsi par exemple le pH sanguin peut être directement contrôlé par l’expiration renforcée de gaz carbonique.

Tampons sanguins et tissulaires

Afin d’éviter des modifications nocives du pH dans notre corps, nous sommes équipés d’un système de tampons tout à fait performant.
Les tampons sont des dispositifs de sécurité qui captent les dérèglements du pH dans les liquides corporels et les cellules, comme un amortisseur atténue les secousses dans une voiture. Les systèmes tampons sont en mesure de capter une quantité déterminée d’acide ou de base apportée par liaison aux tampons. Des éléments importants de ce tampon sont par exemple le bicarbonate basique dissous dans le sang ainsi que le colorant rouge du sang, l’hémoglobine. Par liaison au tampon, un excès d’acide ne fait pas de dégâts dans un premier temps et peut ensuite être libéré si nécessaire sans changement de pH notable.

Os et tissu conjonctif

Si le système tampon atteint ses limites et que la capacité d’excrétion d’acide du rein est épuisée pour les acides, le corps doit « retirer » immédiatement ces acides « de la circulation » pour maintenir les conditions métaboliques optimales. Ceci se produit par des dépôts d’acides dans le tissu conjonctif, qui est particulièrement apte en raison de ses caractéristiques physiques à absorber les acides : comparable à une éponge qui se gorge d’eau.
Alternativement, des substances basiques (par exemple le carbonate et le phosphate de calcium basiques) sont libérées par les os, ce qui peut entraîner à long terme une atteinte à la santé des os.