Jus cru d’Ortie

L’ortie : un légume oublié ; le nutritionnel complet

Un défaut : elle pique ! mais que de qualités !!…
Les tisanes, soupes et autres préparations de notre bonne vieille ortie
ont depuis toujours rempli leur office malgré la perte d’une partie de l’essentiel due au séchage et ou la cuisson.
Quelques connaisseurs osent la salade.

Mais un jus cru à partir de la tête d’orties feuilles tiges reste le meilleur apport vivant !

Un jus par extraction à froid .Un jus qui tire et garde la quintessence
de la plante fraîche

Le jus d’ortie contient du : Silice, calcium, fer, sodium, potassium, magnésium, manganèse, zinc, cuivre, bore, sélénium, les provitamines A, B1, B3, B6 ou pp, B9, E, et C en quantité impressionnante et aussi en grande quantité de chlorophylle (+ de 70 %), de la silice, les flavonoïdes (quercitrine, sécrétine, choline). En quantité importante 18 acides aminés (sur 20 existants) : isoleucine-leucine-lysine-méthianine-phénylalanine-théonine-tryptophane-valine.

L’ortie : reminéralisante, antianémique, un antifatigue et antistress qui favorise la concentration.
Antihémorragique, anti-inflammatoire, anti-pisse-minute, elle aide à traiter l’acné, l’eczéma, le psoriasis, diurétique léger, elle favorise l’élimination de l’acide urique (goutte), de l’arthrose, des rhumatismes, de l’excès d’eau et de la cellulite. Stimule, la pousse des cheveux, des ongles, la qualité de la peau. Elle soulage en plus quelques problèmes d’allergie.