Bain  de bouche : faire Gandouch

Bain de bouche : faire Gandouch

Après le nettoyage de la langue,  FAIRE GANDOUCH
Littéralement, mélanger une cuillère à soupe d’huile de sésame, de tournesol ou de noix de coco avec la salive dans la bouche pendant 15 à 20 min, faire passer l’huile entre les dents et dans toute la bouche. N’avaler pas le mélange d’huile et de salive (quantités  de toxines )
Ce mélange liquide craché doit être aussi blanc que du lait ; s’il est jaunâtre, c’est un signe que le mélange à l’intérieur de la bouche a été de trop courte durée. En mélangeant l’huile avec la salive dans la bouche, La microflore n’est pas détruite et l’organisme est protégé. Ceci aurait des conséquences positive sur la durée de vie. Ce rinçage à l’huile sera effectué de préférence le matin avant le déjeuner, l’estomac vide.
Après le crachat du liquide, l’intérieur de la bouche doit être rincé à fond et plusieurs fois avec de l’eau, et les dents doivent être lavées avec la brosse à dents.
Cette huile opère un massage intérieur de la bouche ; les mâchoires se détendent et cela fait comme un mini-massage qui aide à équilibrer le liquide céphalo-rachidien. FAIRE GANDOUCH élimine les douleurs des mâchoires ou grincements de dents.
Les textes ayurvédiques disent que la pratique de Gandouch « embellit les lèvres, renforce les dents, assainit les gencives. Augmente l’énergie du corps, la pureté de la parole. Elle rend le visage plus harmonieux et beau. »
Drosana
gratte langue..?

gratte langue..?

Nettoyer la langue avec un gratte langue.
Tout comme la plante des pieds, la langue contient de nombreux points réflexes des différentes parties du corps. Racler la langue avec un gratte langue en argent, en cuivre, en acier oxydable ou à défaut une cuillère. Le gratte langue fait un massage doux et efficace en deux ou trois passages. Le sens du goût se raffine avec cette pratique.
Bienfaits du gratte langue :  Élimine les dépôts et mucosités de la gorge et de la langue ; Active les enzymes digestives.
La nuit, le corps effectue le grand nettoyage, la langue se charge de toxines digestives. Pour favoriser un bon sommeil, le repas du soir doit être léger, pris au moins 3 ou 4 heures avant le coucher. La nourriture doit être simple et facile à digérer.
Si la langue est très rouge, il y a un excès de pitta (feu).
Si le dépôt est blanc et épais, il y a la présence de ama (toxines) dans le système digestif, souvent du à un excès de kapha (produits laitiers, viande grasse..). voir  de la candidose
Si le dépôt est blanc-jaunâtre, présence de ama mais de type pitta.
Si le dépôt est plutôt grisâtre et sec, il y a un excès de vata (vent et air).
Si l’enduit est léger c’est normal.
Après le nettoyage de la langue,  FAIRE GANDOUCH
Littéralement, mélanger une cuillère à soupe d’huile de sésame, de tournesol ou de noix de coco avec la salive dans la bouche pendant 15 à 20 min. Bien faire passer l’huile entre les dents et dans toute la bouche. N’avaler pas le mélange d’huile et de salive (quantités importantes de bactéries et toxines). Ce mélange liquide craché doit être aussi blanc que du lait ; s’il est jaunâtre, c’est un signe que le mélange à l’intérieur de la bouche a été de trop courte durée. En mélangeant l’huile avec la salive dans la bouche, La microflore n’est pas détruite et l’organisme est protégé. Ceci aurait des conséquences positive sur la durée de vie. Ce rinçage à l’huile sera effectué de préférence le matin avant le déjeuner, l’estomac vide.
Après le crachat du liquide, l’intérieur de la bouche doit être rincé à fond et plusieurs fois avec de l’eau, et les dents doivent être lavées avec la brosse à dents.
Cette huile opère un massage intérieur de la bouche ; les mâchoires se détendent et cela fait comme un mini-massage qui aide à équilibrer le liquide céphalo-rachidien. FAIRE GANDOUCH élimine les douleurs des mâchoires ou grincements de dents.
Tout savoir sur les jus vivants

Tout savoir sur les jus vivants

les JUS avec un EXTRACTEUR à JUS

Jazz max

Extraction lente 65 à 80 T /mn.

(Idéal pour la Cure Gerson)

Préserve intact et Pré digère les nutriments vitaux des végétaux frais : enzymes, micro nutriments, vitamines, qui deviennent 100% bio disponible

Désacidifiant, détoxicant, antioxidant, reminéralisant et revitalisant,

Les jus sont des micro nutriment riches en minéraux alcalinisants, vitamines et enzymes et vont permettre de retrouver l’équilibre acidose basique.
Les fruits et les légumes sont tres riches en micro nutriments

Les végétaux frais sont naturellement riches en vitamines, minéraux, oligo-éléments, enzymes, oxygène et phytonutriments (chlorophylle, caroténoïdes…). Certains contiennent également tout le spectre des acides aminés essentiels (jeunes pousses de blé et de tournesol, plantain…) excellente sources de protéines. Tous ces nutriments sont cependant très sensibles à la chaleur et pour en bénéficier au maximum, il est préférable de les consommer crus. Mais sous cette forme, les fibres, n’ont pas été attendries par la cuisson et le corps va devoir être capable d’extraire les nutriments de la véritable prison cellulosique dans laquelle ils sont enfermés. Il est donc impératif de les mastiquer très soigneusement et même en s’y appliquant, on estime que l’on ne peut assimiler qu’environ 60% des nutriments des légumes crus, et si bien sur les fonctions digestives et intestinales sont optimales.

Pour améliorer ce « rendement », il suffit de donner un coup de pouce au corps en retirant les fibres – on obtient des jus dont l’assimilation sera proche de 100%-

Sans fibres et filtrés, ce jus constitue une véritable eau vivante. Son action va être immédiate car que le corps va pouvoir le traiter comme un liquide pur et l’assimiler directement et complètement. Ainsi, sans avoir mis en marche le système disgetif, les jus vont entreprendre leur tâche de nettoyage et de révitalisation beaucoup plus rapidement que les aliments entiers, tout en économisant l’énergie utilisée normalement pour leur digestion. La quantité de nutriments apportée est également plus importante compte tenu du nombre de légumes utilisés pour obtenir un verre de jus. A savoir que pour digérer les fibres d’un aliment, l’organisme va utiliser jusqu’à 80% de sa valeur nutritionnelle !

Respectueux des intestins sensibles, ils permettent à chacun de bénéficier des vertus des crudités sans souffrir de leurs inconvénients. Certains (carottes, pomme de terre en petite quantité, ou choux) sont même bien connus pour leurs propriétés cicatrisantes des muqueuses ulcérées. Il a le mérite d’aider les muqueuses digestives à se reconstruire régulièrement, ce qui le rend intéressant et très utile en cas de colites, de gastrites et d’inflammations générales , intestins irrités comme les gens qui ont des rectocolites ou simplement des inflammations intestinales (c’est le cas d’un grand nombre d’entre nous).Consommer les légumes sous forme de jus au départ va permettre de restaurer la muqueuse intestinale, de la désenflammer doucement et d’améliorer l’assimilation.

Super alcalinisants et reminéralisants,

les jus de légumes sont parmi les meilleurs correcteurs des terrains acidifiés. La plupart des légumes figurent en effet en tête de liste des aliments alcalinisants ; mais même quand on en consomme beaucoup, l’acidose peut s’installer ou perdurer si le corps, par insuffisance de mastication ou faiblesse digestive ou intestin encombré (glu-ten, lait ect…) ne parvient pas à suffisamment à les assimiler. Les jus de légumes permettent de contourner ce problème et de recharger très rapidement les réserves alcalines (minérales) du corps. Attention certains légumes (tomate, oseille, cresson…) sont acides et doivent être consommés avec modération, voire évités si vous êtes très acidifiés.

Détoxicants et revitalisants,

les jus permettent de réaliser un profond drainage, particulièrement bienvenu au printemps, tout en apportant aux cellules une abondance d’éléments vitaux nécessaires à leur reconstitution permanente. Ils participent activement au retour à la vitalité mise à mal par une alimentation dénaturée.

Antioxydants,

ils protègent le corps des pollutions et des multiples stress oxydatifs de la vie moderne.

Quelle quantité consommer ?

Dans le cadre de l’alimentation quotidienne, il est conseillé, pour obtenir des effets notables, de boire au moins deux verres par jour, c’est-à-dire environ 500 ml. Cette quantité peut être largement augmentée selon l’effet recherché et les jus choisis. On peut faire des jeûns de jus .
Même si vous ne prenez qu’un verre, comme apéritif le soir par exemple, les jus de légumes frais sont intéressants,car si le reste de votre alimentation n’est pas « parfaite», ils permettent de neutraliser les acides et de rééquilibrer de manière très naturelle des modes de vie stressants et oxydatifs.

Derniers conseils pour la route

Un jus c’est avant tout un objectif thérapeutique, c’est la voie royale pour remettre en état une personne dont l’organisme est fatigué, dont les intestins sont irrités, dont les organes sont épuisés.
Les jus doivent toujours être consommés sur un estomac vide, 15 à 30 minutes avant de manger, sans quoi ils se mélangeront à la nourriture solide et ne seront plus aussi bien assimilés. (surtout dans un but thérapeutique)
Enfin, il est important de prendre le temps de « mastiquer » les jus de légumes autant pour les digérer parfaitement que pour bénéficier pleinement de leur puissance vibratoire subtile.(assimilation par micro capillarite bucale)

Commencez à faire vos jus avec des légumes que vous consommez habituellement. Le goût doit vous être agréable, sans provoquer de nausée ( trop de toxine liberées d’un coup ) ou d’aigreur : idem trop d’acidose dans le corps qui est liberée par l’acalinité des jus , dans ce cas veuillez à ajouter à chaque jus 1/2 pomme de terre crue .

Il est très important d’écouter votre corps lorsque vous faites des jus. Buvez un verre au petit-déjeuner, et veillez à ne ressentir aucun malaise durant toute la matinée.

Recette jus : détox de printemps
– 1/2 concombre
– 1 branche de céleri
– 1/2 fenouil
– 1 poignée de pissenlit
– 1 morceau de gingembre frais
– 1 ou 2 branches de menthe fraîche Recette jus : spécial anti-oxydant
– 1/2 concombre
– 1 courgette
– 1 carotte
– 1 poivron rouge
– 1 poignée de jeunes pousses de brocoli
– 1 morceau de curcuma frais
– ¼ de citron

Recette jus amincissant- 6 Oranges- 3 pommes- 100 g d’épinard
– 1 cm de curcuma frais

– 1 cm de gingembre

– un peu de persil

 

Recette du jus Breuss- 300 g de bettrave rouge- 100g de carotte- 100 g de celeri rave – 15 g de pomme de terre- 10 g de radis noir

 

Vous pouvez presque systématiquement ajouter un morceau de gingembre et un peu de citron , cela optimise la conservation et l’assimilation des jus.

Apporter chaque jour un jus avant le repas aide à une meilleure digestion et assimilation .

Bonne régénération!

L’équilibre acido-basique

L’équilibre acido-basique

… ou homéostasie du pH est une grande fonction du corps humain qui vise à réguler le pH de celui-ci. Le pH plasmatique varie normalement de 7,38 à 7,42. On parle d’acidose en cas de diminution du pH et d’alcalose en cas d’augmentation de celui-ci. Un pH plasmatique inférieur à 7 ou supérieur à 7,8 est incompatible avec la vie. La régulation du pH fait appel à de nombreux systèmes (la fonction respiratoire, le rein, les protéines, etc).

L’acidose légère peut causer des problèmes tels que: Gain de poids, obésité et diabète , Inflammation aux articulations, arthrite , maladies de la vessie, pierres aux reins, Maladies cardiovasculaires , Immunodéficience, Cancer, maladies chroniques , Ostéoporose , Problèmes hormonaux , Vieillissement prématuré , Dégâts dûs aux radicaux libres , Baisse d’énergie et fatigue chronique , Digestion et système d’élimination au ralenti, Prolifération fongique et de levures…

 Qu’est-ce qui nous rend acide?

CE QUE NOUS MANGEONS incluant la viande, le poulet, les produits laitiers, les produits céréaliers, les aliments raffinés et transformés, la malbouffe

CE QUE NOUS BUVONS, incluant le café, les boissons gazeuses, l’alcool, plusieurs types d’eau (distillée, embouteillée)

CE QUE NOUS PENSONS, incluant le stress, les soucis, l’anxiété et les pensées négatives

LA POLLUTION ET LES TOXINES, qui sont omniprésentes dans le monde dans lequel nous vivons

L’ACTIVITÉ PHYSIQUE INTENSE, qui produit de l’acide lactique

LA DÉSHYDRATATION, qui ralentit la capacité de l’organisme à se nettoyer par les reins

L’USAGE DU TABAC ET DE DROGUES

L’alcalin neutralise l’acidité

Comprendre l’équilibre acido-basique

Le corps humain est conçu pour maintenir un équilibre pH très délicat dans ses liquides, ses tissus et ses systèmes. Cependant, vu que la plupart des réactions biochimiques essentielles à la vie se déroulent dans un environnement aqueux, c’est le plasma sanguin et les liquides interstitiels entourant les cellules qui sont les plus sensibles au déséquilibre acide-alcalin.

Lorsque ces liquides sont maintenus à un niveau de pH entre 7.35 à 7.45, notre système immunitaire opère sous des conditions optimales et il est capable de combattre des maladies et des infections

Par contre, l’hyperacidification de l’organisme est un état dangereux qui affaiblit les systèmes de notre corps et peut créer un environnement interne propice à la maladie et peut même causer à la mort.

Heureusement, notre corps dispose de plusieurs mécanismes d’auto-régulation, appelés également systèmes homéostatiques, qui nous protègent des fluctuations des niveaux de pH dans notre sang.

L’un des mécanismes de contrôle du pH du corps est le système de tampon acide-base. Les solutions tampons sont des substances capables de stabiliser le pH en solution aqueuse. Les solutions tampons alcalines (base) sont relâchées dans la circulation sanguine lorsque le sang devient trop acide et inversement, les solutions tampons acides entrent en jeu lorsque le pH du sang devient trop alcalin.

Malheureusement, notre régime alimentaire occidental (pas assez de mineraux bio disponibles, d’aliment frais vivant ) et notre style de vie ajoutent un fardeau acide supplémentaire sur notre corps et le système de solutions tampon du sang ne peut pas toujours suivre. Cela conduit à une acidification progressive de notre sang et notre corps se tournera alors vers d’autres mécanismes pour tenter de se protéger. Toutefois, ces mécanismes de rechange peuvent parfois déclencher d’autres types de problèmes et peuvent conduire à un gain de poids, à un vieillissement prématuré et à l’apparition de plusieurs maladies.

Accumulation de déchets métaboliques

Toutes les cellules vivantes dans notre corps produisent des déchets métaboliques. Les nutriments provenant de la nourriture sont distribués à chaque cellule et sont brûlés avec de l’oxygène pour produire de l’énergie afin que nous puissions vivre. Les nutriments brûlés sont des déchets métaboliques. Ces déchets métaboliques, qui sont surtout acides, sont renvoyés de notre corps par nos diverses voies d’élimination. Cela explique pourquoi l’urine et la transpiration sont acides.

Toutefois, le problème c’est que si notre environnement interne n’est pas maintenu dans un état d’équilibre de pH, la capacité de notre corps à éliminer les déchets métaboliques ralentit. Afin de se protéger, le corps convertit les déchets acides en déchets solides et les emmagasine dans des parties moins critiques du corps. L’accumulation de déchets métaboliques peut apporter plusieurs problèmes de santé incluant un excès de poids, des artères bouchées, de l’arthrite, des pierres aux reins et diverses autres maladies chroniques.

Diminution du calcium

Le calcium est un minéral essentiel à notre santé. Il est non seulement important pour la densité osseuse, mais il joue aussi un rôle important dans la régulation de la pression artérielle, des fonctions nerveuses et de la coagulation sanguine. Lorsque le sang commence à devenir trop acide et que la réserve de solution tampon alcalin dans le sang est insuffisante pour neutraliser cette acidité, le sang cherchera par d’autres moyens d’atteindre l’équilibre du pH. Puisque le calcium est un minéral très alcalinisant, le corps commencera alors à aller puiser le calcium présent dans les os et les dents dans le but d’équilibrer le niveau de pH du sang. Avec l’augmentation de l’acidité de l’organisme, le calcium est de plus en plus retiré des os. Si rien n’est fait sur une longue période de temps, cette situation peut conduire à une perte de densité osseuse qui mène à l’ostéoporose.

Empilement des cellules sanguines et formation de rouleaux

Les globules rouges fournissent l’oxygène, les acides aminés, les électrolytes et les vitamines aux cellules et aux tissus de notre corps et recueillent le dioxyde de carbone et les toxines afin de les éliminer. Les globules rouges sains sont entourés d’une charge négative de sorte qu’ils sont constamment repoussés les uns des autres lors de leur déplacement dans le système circulatoire. Cela leur permet de relâcher efficacement les nutriments et d’absorber les déchets métaboliques. Toutefois, lorsque le sang devient plus acide, les globules rouges perdent leur charge négative et commencent à s’agglomérer, un processus appelé «formation de rouleaux». Lorsque cela se produit, la surface d’échange des globules rouges est réduite et le taux de transfert du sang ralentit. Donc, la capacité du corps à se régénérer est compromise

Nutrition et métabolisme

Notre nutrition et les acides ou bases formés dans le métabolisme à partir des substances nutritives apportées ont une influence déterminante sur l’équilibre acido-basique. Mais même lorsque nous respirons ou exerçons une activité physique, des acides se manifestent en permanence dans les cellules sous forme de déchets de la production énergétique.

Organes excréteurs rein et poumon

Les plus importants organes dans la régulation de l’équilibre acido-basique sont le rein et le poumon. Le rein est l’unique organe qui est à même de produire une excrétion nette d’acide, pouvant donc éliminer efficacement l’acide du corps. Le poumon participe aussi à la régulation de l’équilibre acido-basique par la respiration. Ainsi par exemple le pH sanguin peut être directement contrôlé par l’expiration renforcée de gaz carbonique.

Tampons sanguins et tissulaires

Afin d’éviter des modifications nocives du pH dans notre corps, nous sommes équipés d’un système de tampons tout à fait performant.
Les tampons sont des dispositifs de sécurité qui captent les dérèglements du pH dans les liquides corporels et les cellules, comme un amortisseur atténue les secousses dans une voiture. Les systèmes tampons sont en mesure de capter une quantité déterminée d’acide ou de base apportée par liaison aux tampons. Des éléments importants de ce tampon sont par exemple le bicarbonate basique dissous dans le sang ainsi que le colorant rouge du sang, l’hémoglobine. Par liaison au tampon, un excès d’acide ne fait pas de dégâts dans un premier temps et peut ensuite être libéré si nécessaire sans changement de pH notable.

Os et tissu conjonctif

Si le système tampon atteint ses limites et que la capacité d’excrétion d’acide du rein est épuisée pour les acides, le corps doit « retirer » immédiatement ces acides « de la circulation » pour maintenir les conditions métaboliques optimales. Ceci se produit par des dépôts d’acides dans le tissu conjonctif, qui est particulièrement apte en raison de ses caractéristiques physiques à absorber les acides : comparable à une éponge qui se gorge d’eau.
Alternativement, des substances basiques (par exemple le carbonate et le phosphate de calcium basiques) sont libérées par les os, ce qui peut entraîner à long terme une atteinte à la santé des os.

L’iridologie

 

L’iridologie .

Les yeux sont le miroir de l’âme », dit le proverbe.

Liridologie ou « étude de liris » (la partie colorée de loeil) a fait de ce proverbe son credo.

L’iridologie n’autorise pas de diagnostic médical et là n’est pas son rôle. En revanche, elle propose un dépistage permettant un bilan organique, biologique et neuropsychologique. Il est alors facile pour l’iridologue compétant de déceler, par exemple, un terrain immuno déficient avant même que n’apparaissent les premiers symptômes dune grave maladie, ou autre exemple, un terrain dépressif pouvant expliquer une fatigue mal définie etc.

Et c’est là un des avantages de l’iridologie, celui de la prévention. Car le diagnostic classique de l’urgence reste du domaine médical à travers d’autres approches. Le dépistage irien est aussi très intéressante dans l’étude des causes profondes des perturbations neuropsychiques, caractérielles et comportementales.

Comment fonctionne liridologie ? Liris est richement vascularisé, donc, bon système de véhicule de linformation. Cest déjà une première relation avec le corps. Liris est richement innervé, plus de 500 000 filaments nerveux y aboutissent, cest une deuxième relation avec le corps.

Concrètement, l’iridologue étudie la couleur, la texture, la pigmentation, le relief et un ensemble dautres facteurs qui définissent la particularité de chaque iris. On peut regrouper ces observations en trois grandes catégories.

La tonicité des fibres qui composent la trame de liris donne une impression générale de l’état de santé. Ainsi, la fermeté ou, à linverse, le relâchement des fibres irait de pair avec la résistance individuelle.

Les signes particuliers comme les taches, les dépôts, les bosses, les creux ou les couleurs agissent comme des indicateurs de faiblesses potentielles et de maladies. Une tache blanche indiquerait un processus de vieillissement prématuré

Selon la cartographie de liris, loeil représente une véritable carte géographique du corps. Chaque organe correspond à une zone définie. La localisation dun signe particulier dans une zone spécifique indique quel organe pourrait être atteint. Cette cartographie est au centre de la démarche danalyse.

bain de bouche

Le bain de bouche à l’huile de sésame

Le bain de bouche à l’huile (gandush) est une hygiène buccale très simple et très ancienne. Il a aussi de nombreux effets bénéfiques sur la santé en général.

Toutes les anciennes traditions médicales sont d’accord sur le fait qu’il vaut mieux prévenir que guérir. En Ayurvéda le gandush joue un rôle très important. Il est non seulement pratiqué en Inde depuis très longtemps mais aussi dans d’autres cultures. Il n’est pas seulement précieux pour la bouche et les dents, mais aussi pour l’ensemble du corps.

En médecine naturelle il est dit que le bain de bouche à l’huile désintoxique le corps tout entier par l’entremise des muqueuses buccales, ceci de multiples façons. L’huile de sésame en particulier a des effets anti-bactériens, anti-viraux et fongicide. Elle nous débarrasse non seulement des bactéries nuisibles mais aussi de leurs déchets. La cavité buccale n’est pas seulement désintoxiquée, les muqueuses deviennent aussi plus souples et sont immunisées contre les agents pathogènes.

Le bain de bouche a également des effets positifs sur le corps, l’esprit et l’âme. Notre système de désintoxication a aussi besoin d’être soutenu, car les aliments pas toujours très sains, le stress et la pollution surchargent quotidiennement notre corps.

Beaucoup de maladies ont leur origine dans l’accumulation de toxines. Tout ce dont le corps ne peut pas se débarrasser se stocke dans les tissus graisseux et conjonctifs, plus tard aussi dans les muscles, tendons et articulations. Cette «poubelle» représente un grand risque pour la santé. Elle peut s’exprimer par des désordres digestifs, de l’intolérance à certains aliments, elle peut affaiblir le système immunitaire et diminuer la vitalité. Dans la Charaka-Samhita il est dit: «Les bains de bouche à l’huile renforcent les os de la mâchoire et la voix, épanouissent le visage, donnent davantage de goût aux aliments … les dents n’obtiennent pas de caries et sont enracinées solidement. Il n’y a ni douleurs dentaires ni sensibilité, les dents peuvent mâcher les nourritures les plus dures.»

La bonne méthode:
Le meilleur moment pour le gandush est le matin au réveil, car durant la nuit des bactéries, des toxines et des agents pathogènes se sont accumulés dans la bouche. L’huile de sésame devrait être au préalable mûrie (chauffée brièvement à 108° C la 1ère fois) comme c’est le cas pour les massages. De nombreux fournisseurs de produits ayurvédiques proposent aussi des huiles spéciales prêtes à l’emploi.

Gargarisez-vous la bouche tout d’abord pendant 1 minute avec de l’eau chaude.

Prenez ensuite une cuillère à soupe d’huile de sésame et gargarisez-vous pendant 2 à 3 minutes (chauffez avant l’huile au bain-marie à la température du corps). Aspirez l’huile vigoureusement a travers les interstices des dents. Si vous voulez vous gargarisez plus longtemps, reprenez de l’huile fraîche. En effet celle-ci accumule les toxines des muqueuses qui pourraient alors se rediffuser.

Penchez la tête en avant sur le lavabo. Elle ne devrait pas être inclinée en arrière car l’on pourrait avaler de l’huile, ce qui est si possible à éviter. Au mieux on recrache l’huile dans une petite poubelle, car à la longue elle pourrait boucher le lavabo.

Ensuite on se rince la bouche à fond avec de l’eau chaude et on se nettoie les dents comme d’accoutumée. Finalement on se nettoie délicatement la langue avec un gratte-langue.

Il y a différentes sortes d’huiles indiquées pour le bain de bouche. Par exemple les huiles de tournesol, d’olive, de sésame (cette dernière donne les meilleurs effets désintoxiquants). Elles devraient être si possible de culture biologique et pressées à froid, de sorte qu’elles conservent leurs précieux ingrédients. Il existe aussi dans le commerce des huiles buccales qui contiennent des plantes et des huiles essentielles comme la sauge, le thym. Les bouteilles ouvertes devraient utilisées dans les 3 mois.

L’huile de sésame contient une bonne combinaison d’acides gras, excellents pour la santé, ainsi que beaucoup de substances minérales, d’oligo-éléments et de lécithine. Elle joue un rôle important durant les traitements ayurvédiques, car elle renforce les fonctions cardiaques, a un effet positif sur le cholestérol, renforce les os et les dents, est idéale en cas de peau sèche et pellicules. Pour le bain de bouche on peut aussi prendre de l’huile de tournesol ou d’olive, mais on doit se gargariser plus longtemps pour se désintoxiquer. Leurs effets anti-inflammatoires sur les gencives ont été prouvés scientifiquement à la clinique dentaire de Kiel. (Source: Thomas Zahorsky, Dentiste)

Mes pratiques matinales …

On me demande souvent quelles sont mes pratiques au quotidien alors voila j ai fait un petit recapitulatif succint

En tous cas c’est ce que nous pratiquons,… Et qui nous fait du bien!

Voilà les Grandes lignes:

Au lever

Bain de bouche à l’huile de sésame

Voici une méthode qui agit sur la santé de la flore buccale, directement liée à la flore intestinale..

Elle est particulièrement indiquée pour les personnes présentant des troubles dans leur écologie intestinale.  Il faut la pratiquer un certains nombre de fois avant d’en sentir réellement les effets.

Prendre une cuillère d’huile de sésame, la mâchouiller … 5 a 10 mn sans l’avaler.

La. Recracher et se gratter la langue, rincer ensuite avec un peu d eau tiede et une pointe de bicarbonate de soude.

L huile va attirer a elle les toxines du tube digestifs.

Prendre ensuite un grand verre d’eau chaude

( tu peux aussi faire de l’eau ionisée en la faisant bouillir au préalable 10mn , elle va se décharger de ses ions + et devient elle même charge – ( donc en la buvant elle va attirer à elle les toxines qui sont charge + ) c’est vraiment extra pour aider le corps à detoxiner!

Un deuxième verre si tu veux , parfois je bois jusqu a un litre ou plus le matin , dépend du temps que j’ai .! cela nettoie le corps et met le systeme digestif en mouvement en douceur.

Continuer avec un jus de citron + eau tiède

( ça va drainer le foie , la vésicule biliaire et le systeme renal)

Il est important de savoir que  le matin (6h / 9h )  c’est le moment ou le corps detoxine.  Il faut donc lui laisser le temps , l’espace et la possibilité de le faire … Plus il detoxine , mieux  il peut se régénérer !!!

Il  est important de  » detoxiner », car tous nos maux … Douleurs, inflammation, virus, boutons, constpation micoses etc… ect .. Quels qu ils soient, ne sont que des réactions du corps à tenter de libérer ces toxines qui entravent son bon fonctionnement et sa regeneration.

Entre temps brossage de corps

Le jus de fruit

Et puis enfin un bon jus de fruit ou fruit légumes …. Normalement ce serait vers 9 h . jusque 11h , C’est vers 11 h que le corps et surtout le cerveau ont besoin de bon sucres (le fructose de fruit et surtout pas le fructose commercialisé , qui n’a pas la même réaction à l’assimilation et qui  contrairement au premier demande de l’insuline pour être assimilé.

la cellule humaine ne fonctionne que sur base de carbone ,cela veut dire quelle ne se nourrit que de sucre …. simples ( fructose des fruit ) et que tout ce qu on lui donne d autre ( non physiologique ) il va devoir le décomposer (  il y a automatiquement un  travail supplémentaire , la fatigue, usure prématurée de l’organisme et création de résidus acides suite à la décomposition digestive qui acidifient l’organisme) Bref … On est en acidose constante!!!

Le fait de prendre un jus à la place du petit déjeuner (jus FILTRÉS et fait en extracteur , donc qui a conservé intacte ses vitamines, minéraux et enzymes et sa valeur électrique intacte ) permet de faire un mini jeûne chaque jour tout en donnant  au corps ce dont il a besoin , mais sans avoir à digérer ( pas de fibres) … Donc pas de travail pour l’organisme et plein de bons nutriments  dont il a besoin pour se régénérer !!!

Penser aussi à mâchouiller aussi les jus pour une meilleure absorption ( si l’intestin est encombré … Comme il l’est à cause des produits toxiques qui detruisent les villosités de l’intestin  GLUTEN  et autres produits lactiques et acidifiants!!!) Il ne peut plus faire son travail de tri et d’absorption des nutriments , alors par les capillaires de la bouches les nutriments seront déjà absorbes .

Ainsi , sans trop changer drastiquement l’alimentation, simplement  rajouter des jus tous les jours, par leur alcalinité , ils vont peu à peu modifier notre terrain physiologique (toujours trop acide) et on sera naturellement attiré vers des aliments plus physiologique , que le corps reconnaît ( surtout fruits et légumes )!

Le mieux est de précéder les repas d’un petit jus ;: +++ d enzymes pour la digestion et d’élément alcalin ( – ) pour élimination des toxines ! Car ( + )et ( – ) s’attirent et créent une base neutre que le corps peut éliminer !

Juste attention au début on peut avoir des crises de detox plus ou moins desagréables,,faut le savoir ….. Lorsque on apporte des aliments très basiques , le corps a enfin un moyen d évacuer ses toxines , donc ils les déloge pour les éliminer, sauf que si les émonctoires ( organes d élimination, peau , intestin ,reins,poumons…) ne fonctionnent pas bien, Les toxines se retrouvent dans le sang et … Ça peut faire des nausées , maux de tête, ect,… Veiller à bien éliminer quitte à prendre momentanément de l,aloe Vera, psyllium … Pour aider.

Ce qui sera indispensable de toute façon c est de drainer et nettoyer notre fameux intestin et décoller peu à peu cette couche de gluten qui l empêche de travailler correctement et qui obstrue nos pensées !!! ( et oui l intestin est directement lié au cerveau ) !!!!

Pour ça. Il faut en plus prendre du psyllium blond . Petite graine qui avec l’eau (+++ eau) se transforme en gel et fait un mini gommage très doux et régulier de la parois de l’intestin.

Maintenant si tu as aussi la possibilité de faire des lavement coloniques

Ou des hydrothérapie du colon c est super … C’est vraiment important !

Aider la détoxication c est aussi par la peau ( c est le plus grand émonctoire ) et ça se fait par un brossage assez énergique du corps ( brosse d agave ou gant loofa) .

Bien sûr au niveau alimentaire ralentir (ou éviter) tout ce qui n’est pas physiologique … Produits laitiers , tous produits animaliers , favoriser le cru

Voilà c est un. Bon début … Si tu fais déjà tout ça c est super! C’est paraît beaucoup à faire … Mais je lance les infos et tu commence peu a peu pour intégrer ces pratiques dans ton quotidien . Commencer par le jus et l’huile le matin 3 semaines , un fois intégré, rajouter l’eau chaude ..,etc…

Pourquoi filtrer les jus

Les jus Sont des micro nutriment riches en minéraux alcalinisants vitamines et enzimes et vont permettre l équilibre acidose basique . Les fruits et les légumes tes riches en potassium et magnésium ( ions alcalins)

pourquoi filtrer les jus ?

Si on passe un jus dans un filtre  fin,  on se rend compte qu’il reste de la matière.

Cette matière représente un handicap quand il s’agit d’avoir la vertu la plus thérapeutique du jus.

Pourquoi ?

Parce que le corps ne peut pas assimiler les fibres. Le travail digestif et le travail dans les intestins est de séparer les jus nutritifs d’un côté et les fibres de l’autre qui vont être éliminées via les selles. Donc si on laisse des fibres dans un jus, le corps va être obligé de le traiter comme un aliment via des processus digestifs et ce jus va rester longtemps dans l’estomac et dans les intestins, et se dégrader pas mal au niveau de sa valeur thérapeutique avant de pouvoir être assimilé. Alors que si ce jus est quasi totalement dépourvu de fibres, son action va être immédiate parce que le corps va pouvoir le traiter quasiment comme un liquide pur et ça veut dire que ça va être une assimilation quasi directe. D’ailleurs toutes les personnes qui ont fait l’essai avec des sacs à jus en filtrant me disent que finalement la première chose qu’elles constatent c’est qu’elles digèrent quasiment instantanément les jus. et bien sûr penser à machouiller » les jus avant de les avaler.. par les capillaires de la bouche , le corps va deja absorber une bonne partie des nutriments.

C’est ce qui est important, car un jus c’est avant tout un objectif thérapeutique, c’est la voie royale pour remettre en état une personne dont l’organisme est fatigué, dont les intestins sont irrités, dont les organes sont épuisés.

Il n’y a pas besoin de faire de grandes réformes alimentaires pour profiter des bienfaits des jus, tout le monde peut en profiter et particulièrement avec un sac à jus, car on épargne encore au corps des processus digestifs, de l’énergie pour la digestion.

Car il ne s’agit pas de consommer que des jus, il y a bien assez de fibres dans tous les fruits et légumes que l’on va consommer par ailleurs. Et particulièrement pour les intestins qui sont fragilisés les fibres que l’on va retrouver dans les fruits sont beaucoup plus douces
Donc pour des intestins irrités comme les gens qui ont des rectocolites ou simplement des inflammations intestinales (c’est le cas d’un grand nombre d’entre nous), consommer les légumes sous forme de jus au départ va permettre de restaurer la muqueuse intestinale, de la désenflammer doucement et d’améliorer l’assimilation. Ainsi au bout d’un certain temps, on peut tirer meilleur parti des légumes directement.

Tous les extracteurs laissent de la pulpe et de la fibre,
Faites vous même l’essai avec des jus filtrés et vous verrez une énorme différence au niveau assimilation, rapidité, confort intestinal…

Pourquoi boire des jus …?

L’intérêt des jus frais : jus de légumes, jus de fruits, jus d’herbe de blé

Boire des jus frais nous permet de bénéficier, dans un seul verre, des nutriments contenus dans une grande quantité de légumes. Au contraire des suppléments vitaminiques, les jus frais sont non-toxiques et il n’y a pas de risque d’excès de vitamines. Il est important de boire les jus en les insalivant bien, afin de profiter pleinement de leurs bienfaits. Autant que possible choisir des légumes biologiques et mûrs à point.

Les jus verts ont de grandes propriétés désintoxicantes et nettoyantes et il est bon de les inclure dans l’alimentation quotidienne pour bénéficier de leurs propriétés régénérantes d’une façon continue. Les légumes à feuilles vertes, les jeunes pousses et graines germées sont de très efficaces nettoyeurs sanguins. En plus de fournir une quantité accrue d’oxygène (à cause de la chlorophylle qu’ils contiennent), les jus verts apportent quantité de minéraux, d’oligo-éléments, de protéines et enfin d’enzymes. Ils sont très bénéfiques pour ramener un corps à la santé ou encore pour équilibrer la diète quotidienne.

De par les nombreux oligo-éléments, enzymes et vitamines qu’ils contiennent, les jus verts nous protègent des radiations, des fumées, des produits toxiques, etc. Riches en anti-oxydants, ils aident à éliminer les résidus toxiques accumulés dans le corps et les métaux lourds comme le plomb, le cadmium, le mercure, etc.

Pour une cure de nettoyage, rien n’est mieux indiqué que la cure de jus verts. Pendant que le corps n’est pas occupé à digérer des aliments et à les métaboliser, il peut se réparer et se régénérer. La cure aux jus verts apporte une grande quantité de nutriments qui accélèrera le nettoyage et l’élimination des toxines. Des jus fabriqués exclusivement à partir de graines germées, de jeunes pousses et d’herbe de blé peuvent être trop désintoxicants : il est conseillé de diluer ces jus avec du jus de carotte, céleri, chou, concombre. Ce sera selon votre tolérance et votre progression. Pour une santé optimale, il est recommandé de faire une cure de jus une journée par semaine.

Initialement et jusqu’à ce que votre corps soit quelque peu désintoxiqué, mélangez environ 30 à 90 ml de jus vert avec 180 ml de jus de légumes.

Pour le jus d’herbe de blé, commencez par 1 c.s. le premier jour, puis 2 c.s, puis 30 ml jusqu’à 120 ml par jour, la dose d’entretien étant environ 120 ml trois fois par semaine.

Optimiser le bronzage

OptiBronzage
Description

Ce complément alimentaire est utilisé pour protéger la peau du soleil et optimiser le bronzage pour un bronzage de bonne qualité !
Ingrédients

Extrait de Bixa orellana fruit (100 mg), extrait de carotte pourpre racine (50 mg), huile de bourrache (35 mg), Haematococcus pluvialis (algue rouge) titré en asthaxanthine (15 mg), vitamine C, vitamine E, vitamine A, sélénite de sodium, silice, stéarate de magnésium végétal, enveloppe en gélatine chlorophylle naturelle.
Conseil d’utilisation

4 à 6 gélules pas jour